27/10/2005

Hyiiyuuuummmmm !!!

Ce soir, exceptionnellement, j'écris un second billet. Juste pour signaler une trouvaille. Une authentique perle de chez Perles. Jugez plutôt : www.humuh.org. Enfin une tertön à la hauteur des rêves nos plus fous ! J'adore son terma, nettement plus jouissif que ceux de Chögyam et Traktung (aka "le petits fils de Schubert" et "le fils caché d'Henry Kissinger" respectivement...). Ajoutons, pour le public débutant en ces matières, qu'un terma ("trésor" en tibétain) est généralement un cycle d'enseignement et de pratiques réputé caché au VIIIème siècle dans l'esprit de ses disciples par le superman du Vajrayâna, Padmasambhava, . Ils sont censés s'en souvenir durant leurs réincarnations successives. Pour les nouveaux toujours, je tenais à préciser que je suis moi-même un grand tertön. Si on me voit dans un supermarché, j'ai l'air de n'importe quel crétin, mais en fait, je suis Pay-pal Pas-glop Rimpoché, de la lignée Ripou-pa. Je ne rigole pas. Et vous non plus d'ailleurs, sinon vous irrez en enfer ! Mais je ne prend pas les chèques, conformément au "Sutra Exposant Directement les Points Essentiels du Vajra-Bizz" (rDor-jes Biz-a gyi Nad ki sg'rel-ba [prononcer "wa"] mDo Shes-bya-ba), texte important de mon propre terma.
Sur ce, bon soir (j'ai du boulot, je dois en effet transcrire rapidement, avant qu'elle ne s'efface de mon esprit béni, une nouvelle pratique, spécialement émanée des Bouddhas des Trois Temps pour enfumer les êtres de l'âge sombre que nous sommes : "La Pratique Essentiel du Don [skt : dâna] de Plaisir, Instruction Secrétissimes et Profondes pour Offrir Son Corps au Maître", inspiré du Kâlacakra).

20:02 Écrit par David Dubois dans Tantrisme | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Des termas, des terma toujours des temas Après un lien si "inspirant", nous voici donc en plein top ten des tertöns occidentaux, la crème de la crème (me glisse une vache dans l'oreille).
Bon pour satisfaire vos profonds désirs qui ne sont que l'expression de la grandeur du dhamakaya intrin-sèque (ou encore humide), Ô grandissime Pay-pal Pas-glop Rimpoché, je vous apporte sur un plateau, à quatre pattes et me repentant de mon ignorance fondamentale crasse, un présent qui semble digne de vos pratiques secretissimes de tsa, lung ,thiglé
http://www.misstibet.com/

Écrit par : mind | 28/10/2005

+++ P'tain déjà rien que la photo de la bonne femme, on a tout compris.

Écrit par : flo | 29/10/2005

Les commentaires sont fermés.