11/01/2006

Baba-au-lit

Interlude :

Un pratiquant de thögal (ou longde, vu son âge) version sikh. N'empêche, au penjâb, des dizaines de milleir de personnes pratiquent thögal. Si, si.

17:24 Écrit par David Dubois dans Dzogchen | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : thogal |  Facebook |

Commentaires

Age avancé Mipham a eu la chance de rencontrer Vairocana pour pouvoir se faire caler le menton...la tête était lourde
pour les penjabis la similitude avec thögal n'est sûrement qu'exterieure ?

Écrit par : mind | 11/01/2006

Si, si Ces Sikhs pratiquent un yoga "de la lumière et du son", directement dérivé des pratiques yogiques-tantriques des tantras shivaïtes analogues à thögal. Il y a quelques temps, un gourou sikh avait d'ailleurs enfermé des enfants dans une pièce sans lumière, les yeux bandés, 20h par jour, pour qu'ils atteignent l'Eveil "en quelques années seulement"...

Écrit par : anargala | 13/01/2006

merci de votre invitation au voyage Votre blog est très riche, vivant, actualisé et intéressant. J'y découvre le traitement simultané de la problématique tantrique qu'elle soit Hindoue, Bouddhiste ou BonPö. Cette approche au plus près de la réalité et sans enrobage dévotionnel sur votre blog en fait un bel outil de connaissance, mais aussi de voyages. Cordiales pensées, Im. Webmestre http://bouddhismes.info

Écrit par : Im, Hwa-Soen | 17/01/2006

Bahubalam astu te ! Merci beaucoup, Im. Et bon courage !

Écrit par : anargala | 18/01/2006

oui, il en faut ! Merci !

J'oubliais de dire que j'aime bien aussi les photographies sur votre blog, elles rendent très proches les sujets évoqués, et parfois constituent des éléments - comment dire - probants. Par exemple j'ai été très surpris de la photo où vous avez photographié cette vallée près de Dharamasala où des moines font du bronzage intégral pendant des évènements entourant la venue, si je me souviens de votre post, du dalaï lama et du karmapa Orgyen trinley Dordjé.
Il m'a fallu agrandir la photo d'un clic, car je ne pouvais pas tout à fait y croire. Et en effet, çà bronze, tandis que les robes sont joliment étendues à côté, évoquant de jolis draps de bain. La photo apporte ici un élément de validation très utile, car probablement sans elle, il se serait trouvé peut-être des adeptes pour douter du propos "sacrilège". Avec la photo ce n'est plus le propos qui est sacrilège... Mais l'idée que nous nous faisons de la vie monastique, de son étiquette et de son éthique...

Écrit par : Im | 09/02/2006

Je veux apprend cett methode de yaga .Merci DEpuis og temps je veux apprendre le yaga et etre vegetarien mais il a falu vous decouvrir ,pour mieux vous connaitre plus encore , tot le mistere de votre ruptuelle

MEs salutation ,esperant avoir une reponse

Écrit par : robert | 10/09/2006

Pardon ? J'ai peur de ne pas vous avoir compris. Pourriez-vous reformuler ?

Écrit par : anargala | 11/09/2006

Les commentaires sont fermés.