11/01/2006

Un lama aux cheveux longs

Toujours à Tso Péma, un ngagpa. Ces partiquants du Bouddhisme tantrique se spécialisent dans les rituels "violents", c'est-à-dire destinés à "libérer" (comprenez "anéantir") les esprits qui s'en prennent aux adeptes du Bouddhisme et aux gens en général. Celui-ci est né au Tibet. Il avait un jeune apprenti, à qui il transmettait son savoir. Les ngagpas ne sont pas des moines, mais il s'engagent à suivrent certaines règles (liées notament à  leur habillement, hautement symbolique).

17:31 Écrit par David Dubois dans Tantrisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ngakpa, tso pema |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.