13/05/2006

Om mahâmohinyai namo namah !

Notre ami Mind nous avait signalé, au mois de Novembre dernier, l'existence de Kirin Mishra, ravissante "yoginî de la lignée du Shivaisme du Cachemire".

Elle a depuis, fait alliance avec Daniel Odier. Il la présente sous un nouveau nom, "Parvati Nanda Nath", comme étant une "yoginî du Bihar" disciple de "Lalitâ Devî". A le lire, on se sent enthousiasmé, on se dit que cette femme est extraordinaire, qu'elle vient du Bihar, qu'elle est une vraie yoginî ayant reçu une formation complète en Inde, etc.

 

Or, cette Kirin Mishra est en réalité une citoyenne américaine, née en Inde certes, mariée à un Américain, Paul, et mère de trois enfants. Selon l'une de ces filles, Ashley, Kirin Mishra a "grandi en Caroline du Sud et a souffert du racisme". Lorsque Kirin avait 8 ans, sa mère décida de l'enmener en Inde "pour lui ouvrir les yeux sur les réalités de son Pays". Récemment, sa fille et elle ont milité pour Amnesty International.

Quand au yoga, voici ce que disait le mari de Kirin en 1998 :

"Je suis un cadre en marketing qui n'a pas si mal joué le jeu politique. J'ai rencontré mon amie, Kirin Mishra, alors que j'enseignais le Karaté". Elle tente de le convertir au yoga, mais en vain. Un soir, il rentre alors qu'elle regarde une cassette vidéo d'un certain "Erich", présenté comme le professeur de yoga de Kirin. Il est séduit, et se converti au mode de vie du yoga de "Erich". Depuis, Kirin, aidée par son compagnon a réussi sa carrière de professeur de yoga. Selon son mari, son cour est passé de 5 élèves à 350.

 

Evidemment, c'est moins romantique que le récit de D. Odier... Cette femme semble être une excellente enseignante de yoga et une ardente militante des Droits de l'Homme. Mais elle n'est pas une "yoginî de la lignée du Shivaïsme du Cachemire".

12:13 Écrit par David Dubois dans Tantrisme | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : tantra, yoga, kirin mishra, daniel odier, pratyabhijna |  Facebook |

Commentaires

Merci C'est bien ce que j'ai sub-odoré à la lecture en diagonale de son livre. M'étant déjà fait avoir avec Castaneda, j'ai flairé le même genre de manipulation. Merci donc de confirmer.

M'enfin c'est ce que les gens veulent, du merveilleux ... Ca reste tout de même grave de laisser croire aux gens que la rencontre et le travail avec un maître se fait dans un cadre si romantique. Dans le sens du service qu'il ne rend pas à l'inconscient collectif, l'oeuvre de Daniel Odier ne vaut pas mieux que celle de Lobsang Rampa.

Je dois vieillir parce que ça me fatigue ces histoires, et puis j'ai des déclarations fiscales à faire, alors .....

Écrit par : Tenryu | 13/05/2006

Qualité Ton site est définitivement d'une Grande Qualité. Grande rigueur et intelligence.

Écrit par : Seb | 13/05/2006

Business is bus.... Et oui, tout s'enchaîne selon une certaine logique : D.Odier n'est-il pas de la parenté à la dynastie financière de Genève, la banque Lombard Odier. On ne peut donc lui en vouloir de diversifier les placements !

Écrit par : mind | 14/05/2006

Avis d'été torride ! En body ou en bikini à l'indienne, notre pervertie euuhh parvathi, va attirer les disciples mââââles comme des mouches. L'été sera chaud.

Écrit par : mind | 14/05/2006

Hmmmm C'est vrai qu'elle a l'air torride, la yogini. Quand j'ai vu sa photo, après j'en ai cherché d'autres, plus dénudées ...

Mais, au bout du compte, je préfère les magnifiques statues que nous montre Anargala, celle du 26/04 est vraiment exquise.

Écrit par : Tenryu | 14/05/2006

Précision Je souhaite juste préciser que Mme Mishra elle-même n'est pas le sujet de ce billet. Au dire de ses élèves, elle est une enseignante trés douée. De plus, elle milite contre le racisme et pour les Droits de l'Homme : je ne peux être contre. Enfin, elle semble être une disciple d'Amritânanda Nâth Sarasvati, un maître de la Shrî Vidyâ Kaula trés réputé, qui vit en Andhra Pradesh.
Je voulais plutôt mettre le doigt sur cette tendance invétérée qu'a M. Odier à travestir les choses, dans un sens qui me paraît discutable.

Écrit par : anargala | 14/05/2006

Certes, nous nous emballons bien vite, Mind et moi, nous avons le sang bien chaud, excuse-nous Anargala.

Ceci dit, elle a quand même l'air de cautionner la récupération qu'a opéré M Odier, et elle vient même à ses cours enseigner avec lui. Sachant que qui se ressemble s'assemble, j'aurai quand même tendance à les mettre dans le même sac.

Et ça n'a rien à voir avec le fait de bien enseigner, d'être doué ou pas, d'ailleurs si ça se trouve M Odier est un bon enseignant aussi ...

Écrit par : Tenryu | 14/05/2006

Sois belle... Allez un peu de pub pour la shakti sadhana.

Au débit de cette belle plante on peut tout de même dire qu'elle a la vue basse :

" Daniel Odier - Switzerland: Authentic Kashmirian Shaivite Master"
http://www.saraswatiriveryoga.com/links.htm

Écrit par : mind | 15/05/2006

Et la tendresse bordel ?! Oui, bon, d'accord... évidemment toute cette histoire de "lignée du Cachemire" qui devient "ensuite" le Dzogchen et le Chan, Mme Mishra l'a pompé sur M. Odier. En plus, ce dernier se présente également comme un maître Chan. En plus, le "yogi Chen" (voir son site, avec des textes Shangpa trés intéressants) dont Odier dit qu'il fut un maître du Tantrisme à la fois shivaïte et bouddhiste, a écrit en réalité un pamphlet CONTRE la thèse selon laquelle les tantras shivaïtes enseignement "la même chose" que les tantras bouddhistes, ainsi qu'une CRITIQUE du Vijnânabhairava, contrairement à ce que D. Odier laisse entendre. Etc. etc. Mais bon, on a bien le droit de se laisser aller à rêver un peu...

Écrit par : anargala | 15/05/2006

du polar tantrique
On peut également s'instruire à peu de frais en lisant les romans policiers que Daniel Odier a écrit sous le pseudonyme de Delacorta. Particulièrement une série de six nouvelles parues au "Masque" mettant en scène une jeune Lolita (Alba) et un initiateur esthète (Gorodish) et où l'on voit affleurer ici et là une thématique mystico-sensualiste intéressant à observer pour celui qui connait les autres opus du maître es-massage cache-moi-rien.
Ceci dit, et afin de ne pas prêter à confusion, je n'ai rien contre Odier qui est un personnage plein de charme, d'humour et dont les enseignements m'ont paru souvent plus nourrissants que bien d'autres bouillies pré-digérées servies ici et là. Mais je suis sur la même réserve sceptique en ce qui concerne les "lignées" et trouve de plus un peu décevant les manoeuvres de crédibilisation via le rattachement à une lignée Ch'an (relativement récente, le maître du village des pruniers initialement revendiqué n'étant peut-être plus sur la même longuer d'onde). En tout cas la présentation qui en est faite sur le site tombe sous le coup du formalisme tant critiqué. Mais bon, j'ai peut-être trop mauvais esprit, cela passera :-)

Écrit par : ekapâdavatsa | 15/05/2006

Moi aussi !! Hier j'ai regardé le film avec Monica Bellucci, et ça y est, c'est décidé :

Moi aussi je veux devenir maître es massage cache-moi-rien !!!

Écrit par : Tenryu | 15/05/2006

Castaneda, le retour Comme Tenryu j'ai retrouvé chez Odier le même style de manipulation que chez Castaneda. Pour en avoir le coeur net j'ai participé à un de ses stages l'an dernier. Il faudra que je prenne le temps de publier les notes écrites au retour car ça valait son pesant de rigolade !

Écrit par : Julien Lem | 03/11/2006

Kirin Mishra à la douzaine "Or, cette Kirin Mishra est en réalité une citoyenne américaine..."

Prudence : Mishra est un des noms de famille les plus répandus au nord de l'Inde (litt. "brahmane mélangé") et Kirin un prénom passe-partout. Rien que dans l'annuaire téléphonique de Delhi vous trouveriez une bonne douzaine de Kirin Mishra...

Mais ça me fait quand même bien rire, l'association entre la yogini pur jus et le roi du cash-mire! J'avoue que je serais volontiers retourné à son stage parisien pour le seul charme de la traductrice anglaise qu'il avait embauchée à cette occasion.

Écrit par : Julien Lem | 03/11/2006

A propos d'hagiographie Cette histoire à propos de cette yogini indienne m'amuse beaucoup. Peut être s'est elle réinvnetée une biographie plus mythique. Peut être que Daniel Odier aussi a quelque peu gonflé sa relation avec lalita devi. Peut être qu'il l'a inventée de toutes pièces ? Je me suis souvent posé cette question après la lecture de Tantra. Toute cette histoire m'a toujours semblé un peu trop édulcoré, un peu trop parfaite ou "programmatique" pour être vraie... Mais qu'importe, en son temps cela m'a inspiré. Et puis pourquoi pas...? En tout cas cela n'enlève en rien l'intelligence et la sensibilité de daniel Odier et de ses stages, profonds et ludiques même si on peut être agacé par les croyances et les attirances particulières de la personne du maître qui n'est pas le maître véritable...

Écrit par : nadschnee | 05/11/2006

Les beaux mensonges Même si M. Odier entoure sa sagesse de fables, vous avez raison de rappeler qu'il a su, par son écriture et son ouverture d'esprit (il est un des rares personnages publics à rapprocher shivaïsme du Cachemire et dzogchen), intéresser beaucoup de gens. Je n'ai jamais participé à l'un de ses atteliers, mais des amis, pourtant critiques, en ont tiré profit (notamment les massages).

Écrit par : anargala | 08/11/2006

je suis tres heureuse d'avoir decouvert ce site,
Il est toujour interressant de decouvrir d'autes etres sur la voie ( quelle qu'elle soit)

A propos de Parvathi,
J ai eu l'occasion de la recontrer et de participer a plusieur sadhanas.
Il serai peut etre interressant de noter queParvathi n'enseigne plus avec Odier.
Et que meme durant les conferences qu'ils ont donne ensemble, leurs enseignements etaient plus que visiblement tres differents.
Par example , elle n'enseigne pas le massage cachemirien,
il n enseigne pas les mantras , mudras et assanas.......
Pour avoir participe au deux je peux vous dire qu ils ne pourraient pas etre plus different dans la forme et le fond et l attitude et l intention du maitre
Maintenant qu ils ai vecu une belle rencontre et une reconnnaissance ne condanne pas Parvathi a etre confondu avec daneil Odier ( meme si, comme le dirait Baret tout est exactement parfait tel qu il est !! donc daniel aussi ;)

J aimerai cependant lire dans ses blogs un peu plus d' inspiration et de spacialite.
Parvathi est tres belle , c est vrais, et bien plus encore.
Je n ai jamais lu une blague sur Odier nu ( et pourtant durant les stage de massage ce n est pas ce quil manque d etre vu !)
Pourquoi des qu'une femme est belle doit on la limiter a corps?Ne peut-on acceuillir le plaisir et la chance de comtempler et de sentir la beaute dans un fremissant silence.


Les blages sur le bikini et les photos erotiques ..ect montrent bienque les projections ( de quoi,cela est practiculier a chacun....) mentales et culturelles ont la vie dure meme pour les practicants!!!
J aimerai un peu plus de respect.
Parler de sangha trop chere ou de ses propres experiences et resentis est merveilleux et precieux.
faire des blagues douteuses est exactement le contraire de ce que je crois nous tendons tous vers.

Écrit par : Kanti shakti | 02/03/2007

question
Salut,
J'ai participé à plusieurs stages de Daniel Odier et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est vraiment bizarre. Voilà quelqu'un qui est soit disant guru, en tout cas c'est ce qui est marqué en gros sur l'un de ses t-shirts et qui lors de ses enseignements fait des sketchs comiques plutôt que d'exposer la connaissance des Tantras. Parfois il vous regarde avec un oeil insondable de poisson mort, parfois son comportement frise l'irresponsabilité voire l'infantilité totale. Là où il est rès fort dans sa stratégie manipulatrice c'est qu'il ne dit jamais à une personne ce qu'elle doit faire, même si elle lui pose la question. Aucune transmission, aucun rituel, rien. Ah si quand même, la dernière fois que je suis allé à un de ses stages, il nous a fait pratiquer un rituel spécial avec une boisson passablement alcoolisée. Nous étions ensuite largement déshinibés, je crois qu'en fait il a voulu nous saouler et cela, sans la moindre culpabilité. Je continue néanmoins d'aller à ses stages mais c'est parfois à se demander s'il y a un Maître.
Bon, j'espère que mon commentaire vous aura intéressé.
Au fait, j'ai remarqué que plusieurs d'entre vous avez des noms indiens. Ce sont vos noms de dharma ?

Écrit par : LOPES QUINTAS | 03/03/2007

Kirin Mishra et décadence Depuis que les masques sont tombés, il semble qu'elle perde son éclat. Son yoga redevient pur style américain (ce qu'il n'a pas vraiment cessé d'être), tout en se tortillant et minaudant. En prime sa meilleure élève, made in US exécute sa gym à la perfection. Mais allez trouver du yoga (surtout Cachemirien) là dedans. C'est tout simplement pitoyable.

Écrit par : Géraldine | 06/03/2007

Mea culpa Kanti Kshanti,
Vous avez sans doute raison, cette blague était douteuse. Mes plus plates excuses.

Écrit par : anargala | 12/03/2007

daniel odier a-t-il existé ? site remarquable
on s'instruit en s'amusant

Écrit par : vincent bardet | 06/10/2007

castaneda salut
je vous serait reconnaissant si vous menvoyez les livres de castaneda ou il parle de don juan.et de ses experiences.
merci

Écrit par : karim | 19/11/2008

Les commentaires sont fermés.