22/10/2006

Et après ?

"...

On purifie son corps avec des jeûnes, et aprés ? On a des fils légitimes, et après ? On pratique la rétention du souffle, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

L'ennemi est vaincu dans la bataille, et après ? L'ami est favorisé, et après ? Les pouvoirs du yoga sont conquis, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

On marche sur le eaux, et après ? On contrôle le souffle par la "respiration du vase", et après ? On soulève le mont Mérou dans la main, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

On boit du poison comme du lait, et après ? On mange du feu comme du riz, et après ? On vole dans le ciel comme un oiseau, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

Les cinq éléments sont maîtrisés, et après ? De réelles blessures ne sont que rougeurs, et après ? Des pierres sont lancées par des mains invisibles, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

On devient un empereur, et après ? On acquiert la suprématie d'Indra sur le autres dieux, et après ? On parvient à la toute-puissance de Shiva, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

On obtient tout avec des formules magiques, et après ? On est transpercé sans dommage par des flèches, et après ? On connaît le sort par les astres, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

Le dard d'Eros est brisé, et après ? L'aiguillon de la colère est émoussé, et après ? L'étreinte du désir est repoussée, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

La présomption est repue, et après ? Plus rien sur la terre ne nous exalte, et après ? Les affres de l'envie ont disparu, et après ? Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

On conquiert le monde de Brahmâ, et après ? On contemple le monde de Vishnou, et après ? On commande dans le monde de Shiva, et après ?Certes, ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu.

Celui dans le coeur duquel ce saint dédain du non-Soi sourd constamment et pleinement devient un vase d'élection pour la perception directe du Soi que ne connaîtront pas ici-bas ceux qui s'égarent dans le tourbillon d'un univers illusoire."

 

Le saint dédain du non-Soi (Anâtma-shrî-vigarhanam), attribué à Shankara, extrait de Hymnes et chants Védantiques, traduits du sanskrit par René Allar, Editions Orientales, Paris, 1977 et republié dans Nirvâna, "Les cahier de l'Herne", sous la direction de François Chenet, Paris, 1993.

13:36 Écrit par David Dubois dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : shankara, eveil, yoga, tantra |  Facebook |

Commentaires

Et après ? Un journaliste demanda à Roger Federer comment il faisait pour être aussi bon :
"C'est simple, dit-il, il suffit de taper dans la balle."
(Le dialogue est fictif mais il aurait pu se dérouler).

"Jouer au tennis c'est simple il suffit de taper dans la balle".
Est-ce que la proposition a le même sens dans la bouche du meilleur joueur de tennis au monde et dans celle de n'importe quel spectateur ?

P.S.
Je croyais que tu rejetais ces hymnes et chants védantiques (encore un changement d'opinions ?)

Écrit par : condor | 22/10/2006

comparer la vision de notre vraie nature et le sport est une erreur. Il n'y a pas de progrès possible dans l'éveil. Nous sommes déjà parfaitement ce que nous sommes. Il suffit de le voir, en inversant la flèche de son regard de 180°. Rien de plus simple. C'est juste maintenant hors du temps.

amitiés

Écrit par : josé le roy | 22/10/2006

Remettre les opinions à leur place Condor,
Vous écrivez:
"Je croyais que tu rejetais ces hymnes et chants védantiques (encore un changement d'opinions ?)"
Je n'ai pas de religion sur la question. Je ne fais que répéter ce que disent les experts. Mais îl me paraît vraisemblable que la plupart des "petits traites" (prakarana) attribués à Shankara ne sont pas de lui. Si cela vous intéressent, lisez son commentaire aux Brahmâsûtra et comparez ! Ca, ce sera du sport !
Cependant, ces opinions, droites ou fausses, apparaissent et disparaissent là-bas, SUR la Scène de l'Absence Ici, ce vaste espace que je suis vraiment. La valse des opinions et du reste ne me concernent pas plus que les nuages n'embarrassent le ciel. Comme le suggère Milarépa à une jeune fille obsedée de pureté, les nuages participent à la beauté du ciel.
Mais vous êtes seul juge, là où vous êtes. Personne - pas même le plus grand maître parfait et trés saint - ne peut voir à votre place.

Écrit par : anargala | 23/10/2006

Le jeu de l'éveil José le roy,

La comparaison ne portait pas sur l'éveil mais sur la compréhension du texte. Ce que je voulais dire c'est que le texte dans la bouche de Shankara est porteur d'un autre sens. Parce qu'on imagine tout de suite le sous-entendu du bloggeur.

Que veut dire Shankara en disant "Et après ?" ou "Ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu" ?

Pour Anargala cela veut dire que le soi est perçu "en dehors de ". Qu'il faut donc le chercher ailleurs en rejetant ce dont il est fait mention.

Mais c'est beaucoup plus que le texte ne dit !

Par exemple :
« On commande le monde de Shiva, et après ?
Ce n'est pas ainsi que le Soi est perçu. »

Le texte ne dit pas que le Soi est perçu en dehors du monde de Shiva, et qu’il faut le chercher ailleurs. Il dit seulement que le Soi est perçu autrement.

Qu'est ce que cela change ?
La perception du Soi n'étant pas "en dehors de " elle intègre tout.

Et après ?

Et après il se pourrait bien qu'en ayant intégré le monde de Shiva dans la perception du Soi on puisse commander au monde de Shiva.

Bref on en revient au signes.
Comment distinguer entre l'éveil et l'illusion de l'éveil si ce n'est par des signes ?

Quand à ton commentaire tu as raison l'Eveil ne se construit pas mais il y a un seuil à franchir pour reprendre l’histoire de Soudhana. Sans aller vers ce seuil et sans le franchir Soudhana ne pourra pas s'apercevoir que le seuil n'existe pas. Il pourra se l'imaginer mais cela ne sera qu'une imagination.

Mais peut-être as-tu franchi ce seuil ô Bienheureux José le roy ?
Ou peut-être n'est-ce qu'une illusion ?
A toi de voir !
Voir signifie se voir sans tête mais AUSSI avec sinon au risque fort de se la cogner sur le coin de la porte.

Et puis il reste toujours les signes : commandes-tu au monde de Shiva ?

Écrit par : condor | 23/10/2006

Les signes prouvent un indéniable contrôle du Rêve. Mais ca n'a strictement rien avoir avec l'Éveil.

Écrit par : Seb | 23/10/2006

Les commentaires sont fermés.