04/12/2006

Peut-on mesurer l'Eveil ?

Il me semble que l'Eveil est la reconnaissance de soi, Ici. "Je suis je". Cette ouverture est infinie en étendue et en richesse. En effet, l'Eveil s'accompagne de l'intuition que l'on sait tout, que l'on est tout et, surtout, que tout est bien, au-delà de tout pourquoi et de tout comment.

A première vue, moi seul puis savourer cet espace dans lequel je baigne comme "de l'eau versée dans de l'eau". Cela ne pose d'ailleurs guère de problème, car il reste possible de le communiquer et de le partager, puisque la conscience est toujours présente, comme l'espace pour les corps. C'est même, peut-on dire, la chose la plus aisée à partager. La plus intime et la plus commune à la fois.

Ceci étant, je me suis toujours demandé s'il était possible d'objectiver - de rendre visible - les effets de l'Eveil, et des différentes sortes d'états qui l'accompagnent ou en découlent. Des textes vénérables, comme le Yogavâsishtha, affirment qu'il est impossible de reconnaître depuis l'extérieur cet état de "fraîcheur intime" (antahshîtatva). Autrement dit, tous les symptômes peuvent être imités par d'habiles comédiens ou des charismatiques. Par contre, leur absence ne prouve rien. Tout cela me semble fort prudent : il ne saurait être question d'une sorte de "championnat de l'Eveil". Néanmoins, la curiosité n'est pas toujours un vilain défaut. Aussi serais-je intéressé d'avoir votre avis sur ce petit document, diffusé sur Youtube, et qui montre Ken Wilber (voir lien à droite) se livrant à quelques expériences de corrélation entre des états de conscience et des figures apparaissant sur un écran d'EEG (électro-encéphalo-gramme). 

Ce qui surprend ici, c'est l'apparente aisance et la soudaineté (quelques secondes) avec laquelle il semble faire disparaître son activité cérébrale. Alors, est-ce une corrélation significative ? ou bien une énième pirouette de la divine Mâyâ ?

BuddhaPada

 

14:23 Écrit par David Dubois dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : meditation, ken wilber, eveil, carottes |  Facebook |

Commentaires

une hypothèse... A mon humble avis (mais pas encore assez humble, c’est entendu), la seule mesure pertinente (à défaut d’objectivable) de l’éveil ne peut s’opérer qu’à l’aune de l’humilité de celui qui en est « suspecté ».
La question est alors de savoir si la véritable humilité existe bien ou s’ « il n’y a, au fond, que (comme le pense un psychiatre de Delhi de mes amis, disciple de Médard Boss) des degrés de vanité (pride) ».

Écrit par : Marc | 07/12/2006

Vanité des vanités... Je suis tout à fait d'accord avec vous. En fait, ce billet est un peu ironique. Voilà pourquoi le mot "carotte" figure parmis ses "tags"... Mais le cas de K. Wilber est tout de même étonnant. Il fait souvent preuve d'une intelligence rare dans les milieux spirituels. D'un autre côté, il semble emporté par une vague de mégalomanie assez consternante... La "patte" Wilber a donc disparue de la Vache Cosmique.

Écrit par : anargala | 09/12/2006

...!....! pourquoi, pourqui mesurer l'éveil ?

Écrit par : Jeanne | 09/12/2006

à essayer avant de croire J'arrive un peu après la bagarre mais bon, il n'est jamais trop tard.
Il est "aisé" d'arriver à controler une machine quelconqie de biofeedback avec de l'entrainement. Il y eu un moment de mode et il était courant de voir des gens controler leur coeurs, leurs ondes cérébrales ou autres. Moi même... sans aucun intéret autre que d'épater la galerie : je ne suis pas moins c.. qu'avant.

Écrit par : sylveno | 19/05/2007

Les commentaires sont fermés.