07/03/2008

Au Coeur des tantras

Qu'est-ce que le tantrisme ?




Une traduction d'une oeuvre de Kshemarâja, maître du shivaïsme du Cachemire du XIe siècle, vient de paraître aux Deux Océans. Dans ce texte assez bref, Kshemarâja présente de façon succinte son enseignement, inspiré par ses maîtres. Il a extrait, dit-il, la crème de cet océan vaste et profond à l'intention de ceux qui n'ont pas le goût des études philosophiques, mais qui néanmoins aspirent à s'absorber au plus intime de l'absolu, à même la vie profane.


Il fût sans doute disciple d'Abhinavagupta et eut, à son tour, des élèves dont certains venus du Sud de l'Inde, comme Madhurâjayogin de Maduraï. De fait, l'enseignement du texte ici traduit, Le Coeur de l'enseignement sur la reconnaissance du Soi comme étant identique au Seigneur (Pratyabhijnâhridayam), s'est répandu dans le Sud au point qu'on en trouve aujourd'hui des manuscrits un peu partout. Ce texte a profondément influencé les traditions tantriques encore vivantes aujourd'hui, comme la Shrî Vidyâ.

16:34 Écrit par David Dubois dans Reconnaissance | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pratyabhijna, reconnaissance, tantra, tantrisme |  Facebook |

Commentaires

Un ouvrage intitulé:"Les stances sur la reconnaissance du Seigneuranvzc leur c(g)lose"a été édité par L'Harmattan en mars 2006.S'agit-il du meme auteur ,du meme theme celui de la pratyabijna,voire du meme texte?

Écrit par : yves morant | 24/05/2008

Non. C'est bien un autre texte, écrit plusieurs générations après les [i]Stances pour la reconnaissance[/i]. Le fond du message est le même, mais l'approche se veut davantage mystique, destiné aux gens que la dialectique rebute.

Écrit par : anargala | 24/05/2008

Pilier Depuis ma rencontre avec Douglas Harding, c'est devenu également un de mes piliers...

Écrit par : acouphene | 18/10/2008

Les commentaires sont fermés.