26/12/2005

Le Danseur

Juste pour attirer l'attention sur la chanson n° 10 du dernier album d'Arthur H Adieu tristesse intitulée "Le danseur".
Je ne suis sûr de rien, mais ses paroles m'évoquent furieusement la figure de Shiva "roi de la danse" (natarâja), "qui va si vite qu'il paraît immobile". Un peu comme une toupie. Dans la Reconnaissance, ce "mouvement immobile" est une image de la conscience, car celle-ci possède ce merveilleux pouvoir d'être à la fois elle-même et autre, d'être identique et changeante, d'être soi et d'être tout ce que l'on voit, comme un miroir.

10:36 Écrit par David Dubois dans Musique | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : arthur h, spanda |  Facebook |